Splendide par ses sites historiques et son décor de verdure, Reykjavik émerveille les touristes. Cette capitale de l’Islande séduit les amateurs de tourisme culturel et d’escapades nocturnes.

Blue Lagoon Reykjavik

 Le berceau de la culture islandaise

Reykjavik est le cœur économique de l’Islande. La ville s’étend sur une superficie de 274 km2. Elle est singulière par son atmosphère urbaine emplie de dynamisme. Ses sites d’intérêt culturel sont également sources de fascination.

L’Hallgrimskirkja est inéluctable lors d’un séjour à Reykjavik. Cette église à l’architecture typiquement islandaise est d’une splendeur inégalée. Elle offre une vue agréable sur les paysages environnants.

 Le musée national et le musée en plein air Arbaer permettent l’immersion dans l’histoire même du pays.

Les sites naturels font le charme de Reykjavik. Les écologistes et inconditionnels de la géologie y visitent le Volcano Show. Ce centre de cinéma décrit avec un réalisme éloquent les explosions volcaniques en Islande, entre autres celles de l’Hekla en 1104 ou de l’Heimaey en 1973.

Les montagnes de Reykjavik ravissent les férus de randonnées pédestres et d’alpinisme en été. Elles satisfont les passionnés de sports de glisse pendant la saison hivernale.

Par ailleurs, la piscine minérale « le Lagon Bleu » suscite l’intérêt des adeptes de thalassothérapie à Reykjavik.

Au bonheur des noctambules

Reykjavik est une ville qui ne dort jamais. Les nuits sont toujours animées dans le centre-ville, notamment en fin de semaine. La réputation de Reykjavik en matière d’animation nocturne équivaut à celle d’Ibiza, dans les Îles Baléares.

Les discothèques sont nombreuses à Reykjavik. L’Esja et le Kaffibarinn s’inscrivent parmi les boîtes de nuit à ne pas manquer. Le Sodoma Reykjavik émerveille également, surtout pour ses animations musicales en soirée. Les noctambules ont l’opportunité de s’adonner au « runtur » lors d’un séjour à Reykjavik.

Pour les escapades les temps d’un week-end à Reykjavik, les fêtards s’amusent dans les rues tout en buvant avec délectation. Certains choisissent de faire le tour des bars et des discothèques de la ville. L’ambiance est totalement détendue. Les couche-tard ne sont aucunement poursuivis pour tapage nocturne. Néanmoins, cette faveur n’est valable que pour les nuits de samedis et dimanches.

La boisson alcoolisée la plus prisée à Reykjavik est le Brennivin, à base de pomme de terre. L’Aquavit plaît aussi aux fêtards. Il s’agit d’un breuvage à faible teneur en alcool et au goût proche de celui de la vodka.

Reykjavik promet l’amusement et l’enrichissement sur le plan culturel. Trouver un hôtel à prix préférentiel n’y est pas difficile. Les compagnies aériennes sont également nombreuses à proposer des billets d’avion pas cher pour Reykjavik.

PageRank Checker